AGEFI :  »AdvanThink met l’IA à la portée de toutes les banques »

 »Incontournable dans la lutte contre la fraude aux paiements, l’ex-ISoft continue de gagner du terrain en France et à l’international en facilitant la mise en production des outils d’intelligence artificielle… »

Cliquez ici pour lire tout l’article.

Recherche sur la Covid-19 : Le Laboratoire GBCM du CNAM et AdvanThink unissent leurs forces

 Le pôle Bio & Santé d’AdvanThink, leader dans l’exploitation et l’exploration de données massives et complexes, et le Laboratoire GBCM (Génomique, Bioinformatique, et Chimie Moléculaire) du CNAM, sous la direction du Pr. Jean-François Zagury, annoncent aujourd’hui une collaboration stratégique visant à contribuer aux recherches biomédicales dans le domaine de la Covid-19.
     
Les défis sans précédent liés à cette pandémie mondiale ont rendu nécessaire la collaboration interdisciplinaire de tous les chercheurs pour améliorer la compréhension des mécanismes physiopathogènes de la maladie  et ouvrir de nouvelles pistes de diagnostic et de traitement.     
 
Un objectif clé de cette collaboration est justement l’analyse des données de réponse immunitaire de patients pour mieux comprendre les mécanismes de susceptibilité ou de protection, et en conséquence, trouver de nouvelles pistes thérapeutiques.
 
La plateforme Amadea d’AdvanThink offre de nouvelles possibilités de bioanalyse de centaines de milliers de données pour étudier la réponse immunitaire face au virus. La complexité des données à analyser est indéniable, mais grâce à Amadea, les chercheurs peuvent bénéficier d’un outil d’exploration très efficace, leur permettant d’analyser finement les données avec une réponse en temps réel aux hypothèses envisagées.
 
Cette collaboration se concentre sur plusieurs axes, notamment l’évaluation et la validation des données, la méthodologie de recherche, ainsi que la communication et la diffusion des résultats.
 
Une première publication scientifique1 a été publiée en janvier 2023, et une autre devrait être diffusée prochainement. En unissant leurs expertises respectives, les deux partenaires entendent contribuer de manière significative à l’avancement des connaissances sur la Covid-19 et à la lutte contre la pandémie.


•    Jean-Philippe Meyniel (PhD, Head of Bio & Health Dept) et Brice PERDRIX (CEO) expriment leur satisfaction quant à cette initiative : « Notre objectif est d’apporter des solutions innovantes permettant de concilier vitesse, précision et fiabilité, car c’est ainsi que nous apportons notre contribution essentielle à la lutte contre la Covid-19 ».
•    De son côté, le Professeur Jean-François Zagury, à la tête du Laboratoire GBCM, a souligné l’importance de cette collaboration : « Après avoir testé leur solution et constaté son efficacité à travers des résultats probants, nous avons décidé de l’adopter pour améliorer la qualité et la rapidité de nos recherches. Nous allons ainsi essayer d’utiliser cette technologie performante pour travailler sur d’autres types de données et d’autres maladies (ex : chikungunya…) ».
 

Pour lire tout l’article cliquez ici

FINANCE MAG –  »Jeux Olympiques : Le refuge parfait pour la fraude bancaire »

Dans un peu plus d’un mois, les Jeux olympiques de Paris vont débuter. Si, le nombre de touristes présents pour l’événement va être extrêmement important, les tentatives de fraudes sur les paiements vont elles aussi exploser. Explications avec Brice Perdrix, CEO d’AdvanThink.

Le 26 juillet va s’ouvrir la grande fête des Jeux olympiques de Paris. Un moment attendu depuis longtemps par de nombreux amateurs de sports. Pendant ces jours de fêtes, environ 15 millions de touristes sont attendus dans la capitale. Un chiffre colossal qui va notamment augmenter drastiquement le nombre de paiements par carte bancaire. Et qui dit augmentation du nombre de paiements dit également augmentation du nombre de fraudes et de tentatives de fraudes. En effet, chaque grand rassemblement (comme ce fût le cas lors de la Coupe du monde au Brésil) s’accompagne d’une envolée d’escroqueries aux paiements, et avec elles, une dégradation de la confiance et de l’image du secteur bancaire.
Les fraudeurs profitent en effet de l’augmentation des volumes de transactions pour passer inaperçu, que ce soit à l’occasion de transactions par carte en boutique ou en ligne.

Une lutte de tous les instants

Pour tenter de limiter au maximum l’impact de la fraude sur les paiements, des entreprises se sont spécialisées dans cette lutte. C’est le cas notamment d’AdvanThink, le leader français dans la lutte contre les crimes financiers. Aujourd’hui, AdvanThink protège environ 60 milliards d’euros de transactions par jour, ce qui représente pratiquement 95% des flux des cartes bancaires en France. Notamment grâce à l’usage systématique de l’intelligence artificielle. Mais comment concrètement se passe ce combat contre les fraudes ? Brice Perdrix, président d’AdvanThink, nous explique plus en détails cette lutte. “Pour détecter les fraudes, on positionne des sondes sur tous les différents flux de paiements ou d’interactions des clients avec leur banque. Cela peut être lorsqu’ils tapent leur mot de passe de leur banque en ligne, lors d’une demande de retrait au distributeur ou simplement lors d’un paiement classique. Avec ces données qu’on va capter, on va réaliser en temps réel, une analyse comportementale, sur laquelle on va faire une prédiction du risque de fraude associé à cette transaction. Et en fonction des résultats que l’on obtient, cela va permettre soit d’autoriser la transaction, soit de la refuser ou soit de l’autoriser, mais de prévenir la personne pour bien lui demander si c’est elle qui est à l’origine du paiement.”

Mais alors comment différencier une fraude d’un paiement réalisé en toute sécurité ? “On a un faisceau d’indices qui va plutôt pencher vers le fait que c’est une transaction légitime, mais aussi sur le fait que c’est une tentative de fraude. Et grâce aux données ainsi qu’à l’analyse comportementale, la décision est prise en temps réel, en quelques millisecondes avec les algorithmes des IA.

Cependant, cette méthode possède encore quelques inconvénients. En effet, parfois, la différence entre une transaction réelle et une transaction douteuse est minime. Il est donc compliqué de repérer toutes les fraudes. “Si on voulait vraiment empêcher toutes les fraudes, il suffirait simplement de bloquer toutes les transactions dès qu’il y a un doute, mais cela deviendrait un véritable enfer pour les citoyens. Imaginez qu’on vous demande de vous identifier trois ou quatre fois à chaque paiement. Cela ne serait pas tenable” poursuit Brice Perdrix.

Les JO de Paris, un événement sous haute surveillance

En 2022, selon un rapport de la Banque de France, le pourcentage de fraude en valeur et en volume a diminué de 4% par rapport à 2021. Les taux de fraude à la carte bancaire ont également baissé, atteignant 0,053%, soit le score historique le plus bas. Mais malgré ces chiffres encourageants, la tenue des Jeux olympiques de Paris va sans aucun doute faire remonter ces chiffres. Car on le sait aujourd’hui, la plupart des fraudes et tentatives de fraudes sont réalisées par des organisations criminelles bien rodées. Et qui n’hésitent pas à trouver des méthodes toujours plus ingénieuses les unes que les autres.

C’est justement ce point qui inquiète parfois les professionnels du secteur. Surtout que désormais, avec la généralisation des intelligences artificielles, les fraudeurs ont eux aussi intégré dans leur processus, l’utilisation d’IA. C’est notamment pour cette raison qu’il faut sensibiliser au maximum la population. Parce que oui, les innovations technologiques ne cessent d’être plus performantes, mais elles ne peuvent pas protéger les citoyens face à toutes les menaces. Il faut donc également mettre en place des programmes de sensibilisation afin que chacun puisse connaître les risques autour de ces pratiques frauduleuses.

Malgré tout, pour Brice Perdrix, “la France est l’un des pays les plus efficaces en matière de lutte contre la fraude bancaire et c’est pour cette raison que je pense que nous sommes assez armés pour faire face de manière efficace aux menaces qui nous guettent”. Réponse lors des Jeux olympiques dans un peu plus d’un mois.

Retour sur le Salon « DIMS 2024 » : 48 Heures d’innovation pure !

Les 48 heures du salon « DIMS 2024 » ont été un véritable succès ! Au stand numéro 16, Alexandre Adrian et Brice Perdrix ont accueilli de nombreux visiteurs, membres de l’IMA, désireux de découvrir nos solutions 100% nocode.

Ce fut une opportunité exceptionnelle d’échanger avec des professionnels de divers horizons et de présenter nos innovations.  

L’événement, tenu à Station F, a mis en lumière les dernières avancées technologiques et les capacités remarquables de notre plateforme Amadea en data et data science.

Un moment fort de l’événement a été notre conférence animée par Eric Sommervogel, qui a présenté le RETEX « SMART DATA QUALITY FACTORY » de Crédit Agricole Payment Services.

 Les participants ont été impressionnés par les démonstrations de l’efficacité et de la puissance de notre plateforme.

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont visité notre stand et assisté à notre conférence. Votre soutien et votre enthousiasme ont contribué à faire de cet événement un véritable succès.

Le Succès de l’innovation Paris-Saclay 2024 : Trophée Innovation-Makers

L’événement Spring Paris-Saclay s’est déroulé à HEC Paris, et chez AdvanThink, nous sommes ravis de recevoir le soutien sincère du Paris-Saclay Innovation Playground. En tant que « Makers » passionnés depuis près de 35 ans, nous sommes fiers de notre engagement envers l’innovation.

Les autorités locales du pôle scientifique et technologique international de l’Agglomération Paris-Saclay ont mis en lumière un projet innovant particulier de notre région.

Brice Perdrix (CEO) : « Je tiens à exprimer ma gratitude sincère à Paris Saclay pour cette récompense. Notre succès est aussi dû aux incroyables opportunités de réseautage et d’échanges au sein de l’écosystème de recherche et d’innovation de Paris Saclay. Nous sommes fiers d’opérer au cœur du principal cluster d’innovation en Europe. »

Stéphane Graziani (CTO) : « Je voudrais remercier Hervé Perdrix, le CEO initial d’AdvanThink, fondateur d’ISoft à l’époque, qui avait une vision très intelligente de la véritable valeur du machine learning et nous a orientés dans la bonne direction pendant de longues et passionnantes années. Je suis également très reconnaissant envers Brice Perdrix, son fils et actuel patron d’AdvanThink, qui a su trouver le bon moment pour donner à l’entreprise une destinée internationale.

Je remercie aussi tous les AdvanThinkers, qui ont toujours donné le maximum d’eux-mêmes pour rendre cette grande aventure possible, ainsi que le Plateau de Saclay, le cadre sur lequel tant de synergies fantastiques nous ont permis de construire AdvanThink, et enfin, nos clients pour lesquels nous sommes prêts à dépasser de nombreuses limites. »

Modérée par Mark Wijsman, cette table ronde a réuni des intervenants de renom : Vanessa Auroy de Versailles Grand Parc, Fabien Moëlo de GE HealthCare, Alexandra Rosetti de SQY – Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, Ronan Le Bihan de LNE, Christophe Tusseau de l’Agglomération Paris-Saclay…

Un grand merci aux équipes incroyables de Paris-Saclay (Lior Valenzi, Suzie Paal, Virginie Fourmond, Aymar Prigent, Peggy Boitel…) pour cette mise en lumière, ainsi qu’aux nombreux intervenants.

Cet événement est un véritable succès !

Séminaire AdvanThink  à la Ferme Hectar :  ‘avancer ensemble’ ! 

AdvanThink a organisé un séminaire pour nos AdvanThinkers à la ferme Hectar, spécialisée en agriculture mixte et élevage. Cette rencontre a été une expérience enrichissante où nous avons renforcé nos liens à travers des ateliers dynamiques et des activités captivantes de team-building.

Au cœur de ce lieu chargé d’histoire, nous avons eu l’occasion d’échanger des idées, d’explorer de nouvelles perspectives, de solidifier notre esprit d’équipe et de profiter d’une camaraderie authentique, en parfaite harmonie avec les valeurs fondamentales d’AdvanThink.

Le programme de la journée était riche en découvertes avec des ateliers sur la transition écologique et des Hectarlympiades ! (Jeux Olympiques Paris 2024) pour des jeux ludiques et sportifs…

 Cet événement illustre notre engagement à soutenir et développer notre équipe, offrant à chaque AdvanThinker des opportunités uniques de croissance personnelle et professionnelle.

Un grand merci à tous les AdvanThinkers pour leur énergie et leur engagement ! Nous avons hâte de continuer à progresser ensemble vers de nouveaux sommets.

Fraud Fighter Club (FFC) : Une 3ème édition couronnée de succès

Chaque année, AdvanThink (ISoft), le leader français de la prévention de la fraude de paiement, réunit tous les spécialistes de la prévention de la fraude pour une journée intense de séminaires et d’ateliers. Lors de cet événement, les participants partagent les tendances et les innovations dans le domaine de la fraude bancaire.

C’est une occasion précieuse pour prendre du recul, faire le point et se préparer ensemble pour l’avenir. Le thème de cette année était « Protéger les citoyens au-delà des paiements », soulignant l’importance de la sécurité au-delà des transactions financières.

Un grand merci à tous les participants de cette troisième édition, ainsi qu’à notre partenaire Hectar pour leur accueil chaleureux dans cette ferme connectée et inspirante, rappelant avec émotion nos débuts à la « Ferme de Moulon » dans les années 90.

David Polverari (Head of risks solutions) et Brice Perdrix (CEO) ont exprimé leur gratitude envers les « Combattants de la Fraude » qui travaillent dans l’ombre pour protéger la vie quotidienne des Français. Ensemble, préparons l’avenir.

Rendez-vous pour la saison 4 !

Bienvenue à nos nouveaux experts de la data chez AdvanThink !

C’est avec une immense joie que nous accueillons les talentueux collaborateurs d’ex-Invenis dans la grande famille AdvanThink. Ce rapprochement était une évidence, tant nos valeurs et notre vision partagée de l’innovation et de l’excellence en data sont en parfaite harmonie.

Pour célébrer cette intégration, nous avons organisé un petit déjeuner de bienvenue et un chaleureux barbecue où chacun a pu déguster des plats préparés avec soin par nos collaborateurs. Rien de tel pour créer des liens et partager un moment convivial en toute simplicité.

Un discours personnalisé a été prononcé pour souhaiter la bienvenue à nos nouveaux collègues et leur montrer à quel point leur expertise est précieuse pour nous.

Chez AdvanThink, entreprise indépendante et en pleine croissance depuis 35 ans, nous croyons fermement en l’esprit de famille et en la force de l’unité. Cette intégration est non seulement un renforcement de nos compétences, mais aussi un enrichissement de notre culture d’entreprise.

Ensemble, nous allons continuer à innover et à atteindre de nouveaux sommets.

Bienvenue à tous nos nouveaux collègues !

AdvanThink acquiert Invenis  

Le nouvel ensemble permet au pionnier de la Data Science et de l’IA d’étendre sa présence sur de nouveaux marchés, notamment sur celui du traitement de données dans le secteur public, de la défense et de la sécurité.  

Saint-Aubin, le 21 mai 2024 – AdvanThink (anciennement ISoft), précurseur dans le domaine de l’Intelligence Artificielle depuis 35 ans et leader de la lutte contre la fraude aux paiements, accélère dans les domaines du secteur public et de la défense via l’acquisition d’Invenis, éditeur reconnu dans le domaine de la Data Préparation et de la mise en qualité des données. 

Cette opération s’inscrit dans sa stratégie de croissance en procédant à des acquisitions ciblées en France et à l’international afin de compléter son portefeuille d’offres, d’accéder à de nouveaux marchés et de répondre aux besoins exponentiels en matière d’exploitation des données sensibles. 

L’acquisition d’Invenis représente une synergie d’expertise qui vise à enrichir notre offre 100% nocode dans le domaine de la Data et de l’Intelligence Artificielle, tout en renforçant la présence d’AdvanThink dans le secteur public, la défense et la santé. En effet, les collaborateurs d’Invenis, tous experts en Data et en IA, accompagnent déjà les ministères sociaux, le ministère de l’Intérieur ou encore la Préfecture de Police dans la mise en place de leurs projets Data et l’exploitation de leurs données. explique Brice Perdrix, CEO d’AdvanThink. 

« Notre objectif est d’offrir la meilleure solution de traitement de données hétérogènes à destination des équipes Data, et en particulier auprès du secteur public, qui nous fait confiance depuis plus de 8 ans. Ce rapprochement est une formidable opportunité de servir toujours mieux nos clients en leur proposant des services et des technologies encore plus innovants. Nous nous réjouissons de rejoindre AdvanThink et d’apporter toute notre expertise auprès de leurs équipes et de leurs clients. » commentent, Pascal Chevrot, Benjamin Quétier et Grégory Serrano, co-fondateurs d’Invenis. 

Ce rapprochement portera le nombre de collaborateurs d’AdvanThink à 81, répartis sur les sites de Saint-Aubin et de Paris. 

À propos d’AdvanThink 

AdvanThink est un éditeur de logiciel Français 100% indépendant issu du monde de la recherche et de l’innovation dans les domaines de l’IA et de la Data. Pionnier dans le domaine du Machine Learning depuis 1990, ses deux solutions phares FraudManager et Amadea permettent, grâce à une analyse approfondie des données, des prises de décisions en temps réel dans des domaines variés tel que la lutte contre la fraude, le marketing, le contrôle de gestion ou encore les métiers du risque et de la conformité. En quelques chiffres : 35 ans R&D et plus de 1 000 Projets data & IA en production, 60 milliards d’euros sécurisés en temps réel chaque jour et une solution de fraude aux paiements bancaires utilisée dans 178 pays. 

À propos d’Invenis 

Invenis est une startup fondée en 2015 par Pascal Chevrot, Benjamin Quétier et Grégory Serrano. 
Grâce à son logiciel de Data Preparation no-code et à ses équipes d’experts Data (Data Analysts, Data Scientists, Data Consultants), Invenis accompagne les équipes Data des administrations publiques et du secteur de la défense et de la sécurité dans le traitement de toutes leurs données : 

  • Mise en qualité et analyse de données à l’aide de technologies d’IA (AutoML, Text Mining…) 
  • Automatisation de Pipelines de données hétérogènes 
  • Accélération de la mise en production des projets Data 

Les clients d’Invenis : ministère des Solidarités et de la Santé, ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, ministère de l’Intérieur, Préfecture de Police de Paris, Direction Nationale de la Police Judiciaire, INPI… 

CONTACT PRESSE 

Agence Oxygen 

Emmanuelle Pionnier – 06 09 09 15 06 – emmanuelle.rp@oxygen-rp.com  

L’émission « Focus Entreprises » diffusée sur le site de BFM Business.

Dans l’émission « Focus Entreprises » diffusée sur le site de BFM Business, Brice Perdrix, PDG d’AdvanThink (ISoft), répond aux questions de Mathilde Wessels, journaliste de l’émission.

Après plus de 30 ans de silence, nous avons choisi BFM Business pour une révélation exclusive. En tant que leaders de la lutte contre la fraude, nous sommes profondément ancrés dans la société française. De plus, nous fêtons cette année nos 35 ans d’existence. Chez AdvanThink (ISoft), nous sommes non seulement engagés dans la lutte contre la fraude, mais aussi dans l’accompagnement de la recherche médicale, des métiers du marketing et des entreprises.

Pour plus d’informations, visitez notre site web : https://advanthink.com/
et voici le lien pour mieux comprendre l’émission : https://lnkd.in/eASMbQsg

Vidéo de l’émission disponible sur notre chaine youtube : https://youtu.be/2_gfs1xfEEg

Article complet diffusé sur BFM Business : AdvanThink : le leader français de la gestion des risques s’ouvre à l’international (bfmtv.com)